FC Bruges vs Charleroi
Football

En panne de victoire, le FC Bruges s’attaque à un calendrier dément

25 janvier, 2023

Tenus en échec 2-2 par le Sporting de Charleroi le week-end dernier, les Blauw en Zwart n’ont gagné aucun de leurs neuf dernier matchs. Le calendrier difficile des prochaines semaines pourrait ne pas arranger la situation du club.

La dernière victoire du FC Bruges remonte à bientôt trois mois

Intraitable ces dernières saisons, Bruges vit un exercice 2022/2023 compliqué, et ce, malgré la qualification historique pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Actuel cinquième de Pro League, le Club est aujourd’hui distancé en championnat par le trio Genk – Union – Antwerp, et se retrouve à batailler avec La Gantoise et le Standard pour une place en PO1.

Si tous les voyants semblaient au vert en début de saison, les victoires se font rares depuis trois mois maintenant. La dernière remonte au 09 novembre 2022, c’était en Coupe de Belgique, 0-2 après prolongations contre les amateurs du Patro Eisden. Face à des professionnels, il faut revenir à la date du 29 octobre et à un succès 4 à 2 lors de la réception d’Ostende, pour trouver trace d’une victoire du FC Bruges.

Pas d’effet Scott Parker

Déjà mal embarqué avant le Mondial, Bruges n’a pas su profiter de la trêve internationale pour repartir du bon pied. Après deux défaites en amical, contre le LOSC et l’Excelsior, la reprise officielle a été marquée par une élimination cinglante en Coupe de Belgique, 1-4 par le STVV au stade des huitièmes de finale. Le nul 1-1 concédé quelques jours plus tard, contre Louvain lors du Boxing Day, sera finalement celui de trop. Il entrainera le limogeage de Carl Hoefkens, remplacé par l’anglais Scott Parker.

Depuis, rien a changé ou presque. L’effet psychologique du nouvel entraineur n’a pas eu lieu, et les débuts de Parker en Belgique sont loin d’être pharamineux. Après 4 matchs, le bilan est d’une défaite pour trois matchs nuls.

 

Un calendrier infernal pour le FC Bruges

En déplacement ce week-end sur la pelouse de Zulte-Waregem, les coéquipiers de Simon Mignolet se doivent de l’emporter. D’abord pour prendre des points et enfin laisser cette mauvaise dynamique derrière eux, ensuite parce qu’il s’agit là d’un adversaire à leur mesure, bien inférieur à ceux auxquels ils vont se frotter jusqu’à la mi-mars.

Car oui, après ce match contre le 16e de Pro League, le FC Bruges affrontera dans l’ordre l’Antwerp (3e), l’Union (2e), le Benfica en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, le Cercle Bruges lors du derby, et La Gantoise (4e). Après une confrontation contre Ostende où les brugeois seront plus à leur aise, se présenteront une nouvelle fois le Benfica, puis le Standard (6e). Un calendrier démentiel, qui est loin d’assurer à Scott Parker et ses hommes, des résultats probants…