Histoire du championnat d’Europe

La 15ème édition du championnat d’Europe débutera en France dans quelques jours. Pour l’occasion, nous vous proposons de faire un rapide historique des différentes éditions de ce prestigieux tournoi.

1960 uk

1960

Pays-Hôte : France

Vainqueur : Union Soviétique

Le tournoi inaugural fut particulièrement désordonné avec seulement 17 équipes, et l’absence notable de nation majeure comme l’Angleterre, l’Allemagne de l’Ouest et l’Italie. Par ailleurs, la majorité du tournoi fut joué avec des matchs aller-retour éliminatoires dans deux villes des nations qui s’affrontaient. Ce n’est seulement qu’à partir de la demi-finale que le tournoi fut hébergé par la France.

Néanmoins, il fut mémorable. L’URSS, mené par son légendaire gardien de but Lev Yashin, gagna son premier et seul titre majeur de son histoire en battant la Yougoslavie 2 à 1.

1964

Pays-Hôte : Espagne

Vainqueur : Espagne

Cette fois-ci, le « casting » d’équipe fut un peu étendu avec 29 nations, dont toutes les traditionnelles. Ce tournoi réserva tout de même de nombreuses surprises, comme la défaite des Pays-Bas face au Luxembourg en 1/16ème ou le Danemark qui atteignit les demi-finales.

Ce fut tout de même le pays qui accueilli cette édition qui fut mis en avant. L’Espagne battit l’Union Soviétique 2 à 1 en final. Cela restera leur seul titre majeur pendant 48 ans (et leur victoire à l’Euro de 2008).

1968 uk

1968

Pays-Hôte : Italie

Vainqueur : Italie

1968 marqua un changement de format du championnat d’Europ. Les match aller-retour éliminatoire furent remplacé par des phases de qualifications, mais l’on garda encore ce « final four » à la fin, hébergé par un pays-hôte (cette fois-là l’Italie).

Le tournoi est encore aujourd’hui assez célèbre grâce à la demi-finale entre l’Italie et l’URSS qui eut un dénouement peu commun. Après un match nul dans le temps réglementaire et les prolongations, et les tirs au but n’ayant pas encore été introduits, la victoire fut décidé par une pièce lancé à pile-ou-face. Malheureusement pour les soviétiques, le capitaine de l’Italie choisit la bonne face de la pièce.

Les italiens remportèrent le trophée Henri Delaunay avec un 2-0 contre la Yougoslavie.

1972

Pays-Hôte : Belgique

Vainqueur : Allemagne de l’Ouest

1972 fut l’année où l’Allemagne (par le biais de la RFA) gagna son premier titre européen. Le légendaire attaquant Gerd Muller finit meilleur buteur du tournoi avec 4 réalisations, incluant son doublé lors de la final opposant les allemands aux russes et qui finit sur le score de 3-0.

1976

Pays Hôte : Yougoslavie

Vainqueur : Tchécoslovaquie

L’édition de 1976 vit l’introduction d’un nouveau changement majeur dans le tournoi : les tirs au but. Qui servirent tout de suite lors de la final entre l’Allemagne de l’Ouest et la Tchécoslovaquie après un match nul sur le score de 2-2.

Ces tirs-au-but particulièrement palpitant furent achever par celui du milieu de terrain tchécoslovaque Antonín Panenka qui fit un tir légendaire. Au lieu de tirer fort sur l’un des deux côtés, le tchèque tira une petite pichenette au centre des cages, en anticipant que le gardien plongerait de l’un des deux côtés. Depuis ce jour, ce genre de tir de penalty est appelé une « Panenka ».

Après cette défaite, les allemands retinrent bien la leçon car ils ne perdirent plus aucun tir au but depuis.  

1980

Pays-Hôte : Italie

Vainqueur : Allemagne de l’Ouest

En 1980, la phase finale du tournoi, accueilli par un seul même pays-hôte, fut allongée afin d’incorporer 8 équipes, séparé en deux poules. Les gagnants de chacun des deux groupes participant à la final à Rome.

L’affrontement final fut entre la Belgique et l’Allemagne de l’Ouest, qui gagnèrent un second titres grâce aux deux buts de leur attaquant Horst Hrubesch.

1984

Pays-Hôte : France

Vainqueur : France

Ce tournoi fut celui de l’attaquant français Michel Platini. Avec ses 9 buts, dont 2 triplés, on peut dire que l’ancien directeur de la FIFA a complètement illuminé cet Euro 84 de son aura. Il marqua aussi lors de la victoire française en final contre l’Espagne sur le score de 2-0.

Cette édition est aussi connue pour avoir accueilli l’un des matchs les plus palpitant de l’histoire de la compétition. La demi-finale entre la France et le Portugal fut un match très serré, qui vit la France voler la victoire en prolongation d’un but de Platini dans les deux dernières minutes.

1988 uk

1988

Pays-Hôte : Allemagne de l’Ouest

Vainqueur : Pays-Bas

L’année 1988 vivra longtemps dans la mémoire des supporters hollandais. Ils percèrent enfin dans une compétitions international en battant l’URSS en finale. Cette victoire de 2-0 fut achevé par une reprise de volée avec un angle très étroit de Van Basten. Il est décrit aujourd’hui comme l’un des plus beaux buts de tous les temps

Peut-être moins marquant, le triomphe des néerlandais face à leurs grand rivaux allemands en demi-finale fut le fait d’un but de Koeman et d’un de Van Basten, victoire qui vint venger la fameuse finale perdue contre l’Allemagne de l’Ouest 14 ans plus tôt.

1992

Pays-Hôte : Suède

Vainqueur : Danemark

Cette édition fut l’une des plus belles histoires d’outsider du football car le Danemark ne devait même pas être qualifié pour ce tournoi à l’origine. Ils gagnèrent leur place pour le championnat grâce à la disqualification de la Yougoslavie à cause de la guerre civile qui avait court chez eux alors.

L’équipe danoise fut construite autour d’une très solide défense, avec le gardien de but de Manchester United Pete Schmeichel qui fut quasiment impénétrable. Ce tournoi révéla aussi le très bon Brian Laudrup. Les danois vainquirent les hollandais tenant du titre grâce à une séance de tir au but en demi-finale. Puis ils écrasèrent les champions du monde en titre allemand dans une final 2 à 0.

1996 uk

1996

Pays-Hôte : Angleterre

Vainqueur : Allemagne

Dans une ambiance endiablée, les anglais firent un bon championnat avec quelques moment mémorable, comme la reprise de volée de Paul Gascoigne contre l’Ecosse, et leur écrasante victoire contre les Pays-Bas 4 à 1. Mais leurs épopées se termina en demi-finale, quand ils se firent écrasé aux tirs au but par les allemands, qui gagnèrent en final contre la République Tchèque.

2000

Pays-Hôte : Pays-Bas et Belgique

Vainqueur : France

Ce fut la première fois qu’un championnat d’Europe eu 2 pays organisateurs. Les Pays Bas eurent un bon parcours, en ne se faisant battre que d’une longueur en demi-finale à cause d’un penalty de l’Italie. Les belges furent bien moins brillant en se faisant éliminer dès les poules.

La France rentrait en compétition comme champion du monde, et furent absolument impérieux. Ils gagnèrent l’Italie dans un match passionnant où les ritales menèrent pendant la majorité du match avant que Sylvain Wiltord égalise au dernier moment. David Trezeguet marqua alors le « but en or » lors des prolongations (la règle des buts en or fut abandonnée après ce tournoi).

2004 uk

2004

Pays-Hôte : Portugal

Vainqueur : Grèce

Ce tournoi marquera pour ses surprises avec dès le match d’ouverture l’équipe du Portugal qui fut défait par la Grèce.

Autres évènements improbables. L’Allemagne, l’Espagne et l’Italie furent éliminé dès la phase de poule, pendant que la Grèce continuait les exploits. Construit autour d’une très forte défense et qui favorisait les contre-attaques, ils bâtèrent les français en quart puis la République Tchèque en demi.

Chose étonnante, la final fut le retour du tout premier match du tournoi en opposant de nouveau le Portugal et la Grèce. Dans un match très serré, la Grèce fut de nouveau au-dessus des portugais en marquant un seul but de la part de Charisteas, et brisant le cœur plein d’espoir des portugais.

2008

Pays-Hôte : Autriche et Suisse

Vainqueur : Espagne

2008 fut la première fois où aucun des pays hôte ne sorti des poules. Malgré cela, ce tournoi fut tout de même très palpitant. Il y eu le courageux exploit des turques, qui revinrent après s’être fait mené lors de deux matchs contre la République Tchèque et la Croatie, avant de subir une défaite serrée contre les allemands en demi-finale. La Russie impressionna aussi, jouant un football d’attaque très attractif et qui élimina les Pays-Bas du tournoi.

Finalement, le tournoi fut gagné par l’Espagne. Le style de jeu des « tiki-taka » fut irrésistible, et ils gagnèrent facilement contre l’Allemagne en final. Cela fut le début de l’une des plus grandes dynasties du football internationale.

2012 uk

2012

Pays-Hôte : Pologne et Ukraine

Vainqueur : Espagne

Le joueur mémorable de ce tournoi fut Mario Balotelli. Son doublé anéantit le rêve allemand en demi-final. Ce qui le mena à poser torse nu sur le terrain.

Toutefois, il ne fut pas aussi héroïque face à l’Espagne lors de la finale. Les espagnols furent encore plus dominateurs que la dernière fois et écrasèrent les italiens d’un 4-0. En réalisant cela, ils devinrent la première équipe à gagner 2 championnat d’Europe de suite. Si on rajoute la coupe du monde qu’ils gagnèrent entre les 2 en 2010, on peut dire que cette génération espagnole fut l’une des plus grandes équipes internationales de tous les temps.

Unibet n’est affilié ou connecté à aucune équipe sportives, organisations ou joueurs à travers son site internet.

Parier sur l’Euro Football 2016