Analyse de groupe Euro Football 2016 : Groupe F

Cristiano Ronaldo est, à juste titre, la superstar du Groupe F. La perle du Portugal a battu des records de buts en Espagne et en Europe ces dernières années et semble prêt à faire un bon tournoi 2016 en France .

Et le Portugal dans tout ça ? Récemment, le pays n’a pas répondu aux attentes et ne semble pas remis du choc de sa défaite à l’Euro 2004 contre la Grèce à Lisbonne.

Ils affrontent l’Islande, l’Autriche et la Hongrie en plein essor dans le Groupe F, l’un des plus difficiles à définir.

Voyons un peu qui devrait se qualifier dans le Groupe F, et qui aurait dû rester à la maison…

Portugal : Des prétendants au titre de l’Euro Football 2016

pb euro 2016 group f por

Historique :

Le 4 juillet 2004 devait être le plus beau jour de l’histoire du sport portugais. La nation, qui a si souvent échoué sur la scène européenne, tenait enfin l’occasion de donner tort à ses détracteurs. Ils ont entamé la finale de l’Euro 2004 comme grands favoris contre une Grèce que personne n’attendait à ce stade.

L’équipe portugaise regorgeait de talents: Luis Figo, Deco, Ricardo Carvalho et un jeune Ronaldo, tous en ligne pour la finale. Mais ils ont perdu sur une tête d’Angelos Charisteas à la 57ème minute, ce qui a probablement été le plus grand bouleversement de l’histoire du football européen.

C’est la seule finale qu’ait jamais jouée le Portugal et ils ont à trois reprises échoué en demi-finale des championnats européens. Peut-être cette année sera-t-elle la bonne pour eux.

L’homme phare :

Cristiano Ronaldo a marqué 25 buts sur la deuxième moitié de 2015. À 31 ans, il ne montre aucun signe de démotivation. L’ancien attaquant de Manchester United, qui sévit désormais au Real Madrid, meurt d’envie de décrocher un titre national pour le Portugal.

Il a quitté le terrain de Lisbonne en larmes après la finale de 2004, à 19 ans, et la plupart des tournois majeurs finissent de la même façon pour lui. Cette année, les parieurs d’Unibet peuvent miser sur le champion en tant que meilleur buteur.

Ronaldo détient le record du nombre de buts inscrits en Championnats européens (26) si l’on compte les tours de qualification, et a été meilleur buteur ex-æquo de l’Euro 2012 avec trois buts à son actif.

Parcours vers l’Euro Football 2016 :

Le Portugal a fait un quasisans faute vers la compétition cet été avec un V9 N1 lors des qualifications. Bizarrement, leur seule défaite a été 1-0 à domicile contre l’Albanie, qui s’est qualifiée pour le tournoi contre toute attente.

En toute logique, Ronaldo a fini meilleur buteur du groupe de qualificationavec cinq buts. Jaco Moutinho en a inscrit deux et Ricardo Carvalho, Fabio Coentrao, Nani et Miguel Veloso en ont marqué un chacun.

Cotes :

Le Portugal a atteint la demi-finale à l’Euro 2012 et peut être un outsider intéressant en finale cette année. Ils devraient finir premiers de ce groupe relativement facilement, ce qui les préparera gentiment à affronter les seconds du Groupe E en sortie de poule.

Ils pourraient donc affronter la Belgique ou l’Italie, ce qui ne sera pas chose aisée. Mais s'ils y parviennent, les portugais seront de bons prétendants au titre.

Islande : Puissance et détermination pour l’Euro Football 2016

pb euro 2016 group f ice

Historique :

L’Islande participera à son premier tournoi majeur, 58 ans après avoir essayé de se qualifier pour la Coupe du monde 1958 en Suède. L’Islande a incontestablement profité de l’élargissement des Championnats européens à 24 nations cette année, bien qu'ils se soient automatiquement qualifiés dans leur groupe.

Pour mettre en perspective les chances de l'Islande d’atteindre la finale cet été, la nation qu’ils ont le plus battue est les Îles Féroé (23 victoires sur 25 rencontres), suivies de Malte (10 sur 14) et la Norvège (7 sur 32). La meilleure performance de l’Islande contre une tête de série de l’Euro Football 2016 est V1 N2 D6 contre les champions en titre espagnols.

L’homme phare :

Gylfi Sigurdsson de Swansea City est la perle de cette équipe d’Islande, qui avait pour habitude de compter sur Eidur Gudjohnsen pour marquer. Sigurdsson, 26 ans, est dans la fleur de l'âge et  au sommet de sa forme avec l'Islande depuis les dernières saisons.

Toutefois, ses performances à Swansea ont beaucoup laissé à désirer. Après une saison 2014/15 brillante, Sigurdsson a de nouveau le vent en poupe. Les buts du milieu de terrain pourraient sauver Swansea de la relégation en Premier League et il a rapporté au club cinq points essentiels avec des buts individuels en trois matchs entre janvier et février.

Parcours vers l’Euro Football 2016 :

Sigurdsson a été l’élément principal de la qualification pour l’Euro de l’Islande en termes de buts, avec six victoires pour décrocher une deuxième place et se qualifier automatiquement pour la France cet été.

Le milieu de terrain a marqué six des 17 buts de l’Islande qui battant la Turquie 3-0, les Pays-Bas 2-0 et la République tchèque 2-1 a engrangé rapidement des points dans le groupe. Et ça a marché. Malgré les trois derniers matchs qui n’ont pas été gagnés, l’Islande avait fait suffisamment d’efforts en début de compétition pour se qualifier d’office.

Cotes :

Il serait facile de parier sur l’Islande en dernière place du Groupe F. Toutefois, la Hongrie est favorite pour la lanterne rouge de l'Euro Football 2016 et l’Islande bénéficie d’une image de perdant avec  courage.

Les quatre points de leurs matchs contre la Hongrie et l’Autriche devraient les faire sortir de poule. Ils sont favoris contre la Hongrie et une égalité contre les Autrichiens leur apporterait un point vital.

Autriche : 3,25 de battre le Portugal

pb euro 2016 group f aus

Historique :

L’Autriche s’est qualifiée pour l’Euro 2008 en tant que pays co-organisateur mais a fini avec un nul et deux défaites dans une poule difficile. Ils ont perdu leur premier match de Championnat d’Europe 1-0 contre la Croatie à Vienne, et malgré une égalité 1-1 contre la Pologne au match suivant, ils n’ont pas pu vaincre l’Allemagne, qui a dominé un match austère 1-0.

Toutefois, les performances autrichiennes en Coupe du monde sont plus reluisantes. Ils ont fini troisième en Suisse en 1954 et se sont qualifiés pour cinq Coupes du monde depuis lors. Leur dernière participation s’est soldée par une élimination lors des poules en France en 1998, avec seulement deux points.

L’homme phare :

Contrairement à la Russie et à la Suède, l’Autriche n’a pas compté sur un élément central pour se qualifier. Marc Janko, avec sept buts, a été le meilleur buteur mais David Alaba (4), Marko Arnautovic (3) et Martin Harnik (3) ont tous apporté leur pierre à l’édifice.

Arnautovic, 26 ans, a fait forte impression depuis qu’il a rejoint le club de Premier League Stoke City en 2013 et sa vitesse et sa capacité à récupérer une passe dans toutes les situations sont essentielles au jeu autrichien.

Mais c’est l’homme à tout faire du Bayern Munich, Alaba, qui s’est vraiment démarqué ces dernières années et les pronostiqueurs parient qu'il trouvera un transfert juteux hors d'Allemagne s'il parvient à attirer l'attention pendant l’Euro Football 2016.

Parcours vers l’Euro Football 2016 :

Si l’Islande n’était pas du tout attendue à l’Euro Football 2016, la première place de l’Autriche dans le groupe de qualification G doit être très applaudie. Les Autrichiens ont fini invaincus (V9 N1) dans leur tableau qui incluait la Russie et la Suède.

La seule ombre au tableau : une égalité 1-1 contre la Suède ; ils ont donc fini avec huit points d’avance sur le deuxième, la Russie. Seule l’Angleterre (V10) a fait mieux lors des qualifications.

Cotes :

La phase de poule pourrait emprunter deux chemins différents pour l’Autriche. Ils pourraient soit s’effondrer totalement et finir dernier sous la pression d’un premier tournoi majeur depuis 1998. Les cotes en ce sens sont bonnes.

Soit, ils pourraient battre le Portugal lors de leur deuxième match de poule et réaliser un exploit en sortant premiers. Tout dépendra de la façon dont Alaba dirigera les milieux de terrain et la défense contre Ronaldo and co.

Hongrie : Favorite pour une élimination en poule

pb euro 2016 group f hun

Historique :

Tout comme l’Autriche, l'historique de la Hongrie en Coupe du monde est riche et elle a même participé plusieurs fois aux Championnats européens. Mais tout ça c’est du passé. Les finalistes des Coupes du monde 1938 et 1954 n’ont pas joué dans un tournoi majeur depuis 30 ans.

Leur dernière participation sur la scène internationale s’est soldée par une élimination en poule à Mexico en 1986. Néanmoins, ils ont à leur actif deux demi-finales à l’Euro (1964 et 1972), ce qui est mieux que bon nombre des autres nations participant cet été.

L’homme phare :

Le milieu de terrain Balazs Dzsudzsak, 29 ans, compte 75 sélections avec une équipe hongroise quelque peu vieillissante qui se dirige vers l’Euro Football 2016. Dzsudzsak du Bursaspor a fait ses débuts internationaux en 2007 et a marqué le premier de ses 17 buts un an plus tard.

Dzsudzsak n’est pas du genre à marquer régulièrement mais il montre l’exemple. En tant qu’ailier d’expérience, il distribue aux attaquants Tamas Priskin et Adam Szalai qui exploitent ses services. L’ancienne star du Fulham, Zoltan Gera, 37 ans, qui participera aux championnats France 2016, est un homme à surveiller, s’il parvient à suivre le rythme.

Parcours vers l’Euro Football 2016 :

Neuf joueurs ont marqué les 11 buts de la Hongrie lors de ses qualifications pour l’Euro Football 2016, qui s’est ensuite qualifiée en play-off contre la Norvège. Le but de Laszlo Kleinheisler à la 26ème minute leur a donné la victoire 1-0 en match aller à Oslo.

Et ils ont fait le boulot à Budapest. Priskin a marqué rapidement avant que le norvégien Markus Henriksen ne marque contre son camp. Le milieu de terrain de l’AZ Alkmaar a ensuite marqué à la fin, mais c’était trop tard car la Hongrie menait 3-1 au total.

Cotes :

Tout comme l’Autriche, la Hongrie a besoin d’un vrai buteur. Cependant, contrairement à ses voisins, l’équipe a eu du mal à marquer des buts ces dernières années. Par conséquent, ils risquent de perdre leurs trois matchs sans rien marquer.

La Hongrie est favorite pour la lanterne rouge du Groupe F, et si vous envisagez de faire un pari combiné sur l’Euro Football 2016, pensez à miser sur la défaite de la Hongrie face à l’Autriche pour leur premier match.

Parier sur l’Euro Football 2016