L’Euro Football 2016 expliqué — La structure à 24 équipes

L’Euro Football 2016 sera le premier Championnat européen à compter 24 nations.

Il y a 4 ans, le tournoi ne comptait que 16 équipes lorsque l’Espagne a décroché le titre en Pologne et Ukraine.

La compétition était haletante, à l’image de l’Euro 2008 en Suisse et Autriche : du beau football et du spectacle.

Les fans de football parieurs sont impatients de voir la compétition commencer cet été, avec trois matchs par jour pendant 2 semaines et encore plein d’autres par la suite !

Mais ce format à 24 équipes est-il une bonne chose ou l’UEFA aurait-elle dû s’en tenir au système précédent, qui pour beaucoup permet d’assurer le haut niveau de cette compétition qui fait sa réputation ?

Décortiquons un peu cette nouvelle structure.

L’Euro Football 2016 passe à 24 équipes

_Football Generic

La décision d’élargir le Championnat européen à 24 équipes a été prise par l’ancien président de l’UEFA, Michel Platini. Le Français a déclaré que les fédérations de football écossaise et irlandaise ont suggéré l’idée en 2007 et que celle-ci a été adoptée lors du congrès de l’UEFA en 2009 à Copenhague.

Platini a subi de lourdes critiques pour cette décision, considérée comme une tentative d’augmenter les profits pendant ce mois de football. Les Championnats européens sont depuis des années considérés comme un tournoi plus intimiste que la Coupe du monde, où 32 nations s’affrontent pour le titre ultime.

Certains s’inquiètent de perdre ce côté intimiste avec huit équipes supplémentaires cet été. Malheureusement pour Platini, il ne sera même pas là pour observer son succès ou son échec. Il a été évincé de l’UEFA et a perdu son poste de président en décembre dernier à la suite d’accusations de corruption au sein de la FIFA.

Facteurs ayant permis de prendre cette décision

fp euro u21 kane

L’argent. Si les dires de Platini concernant la volonté des Écossais et des Irlandais de participer au Championnat d’Europe sont vrais, alors il est difficile de lui reprocher cette expansion. Vingt-quatre équipes impliquent que 51 matchs se joueront dans les 10 stades français. Comparez cela aux 31 matchs joués dans le format à 16 équipes et on remarque que l’on double quasiment la taille du tournoi. Ce qui veut dire plus de recettes issues des ventes de billets, des droits télévisuels et des contrats commerciaux.

Augmenter la taille du tournoi renforce également la puissance politique de l’UEFA dans le monde, avec plus de parties intéressées susceptibles d’accéder aux rencontres et aux stades au cours du tournoi. Le football est désormais un sport mondial et l’UEFA, méfiante après les lourds investissements de la Chine et des États-Unis, a besoin que son tournoi soit aussi gros que possible.

Les récompenses ont été significativement augmentées, passant de 196 millions € distribués lors de l’Euro 2012, à 301 millions € en France cet été. On estime qu’environ 1,6 milliard € ont été dépensés, principalement par les gouvernements locaux, pour préparer les infrastructures et les stades français à la compétition. Le pays prévoit des retombées économiques importantes.

Le format à 24 équipes expliqué

Vingt nations se sont qualifiées automatiquement pour l’Euro Football 2016. Les deux premières équipes dans chacun des neuf groupes de qualification participeront, ainsi que le meilleur troisième, la Turquie, et le pays organisateur, la France, qualifiée d’office.

Quatre nations supplémentaires, l’Ukraine, la Suède, l’Irlande et la Hongrie, ont dû passer par les barrages pour s’assurer une place au tournoi cet été.

Et c’est là que ça se complique. L’Euro Football 2016 compte 6 groupes dans lesquels les deux premières équipes seront automatiquement qualifiées pour la suite des événements. Toutefois, les quatre meilleurs troisièmes passeront également, ce qui fait qu’il y a plus de chances de passer que de ne pas passer. 

L’UEFA a élaboré un système de qualification compliqué mais supposé équitable, et il sera impossible de savoir quels meilleurs troisièmes affronteront des premiers de poule avant la fin de la phase de poule. Effectivement, chaque premier de groupe devra affronter un deuxième ou l'un des meilleurs troisièmes.

L’UEFA a déjà prévu tous les résultats possibles. Donc, si par exemple, les quatre meilleurs troisièmes proviennent des groupes A, B, C et D, le premier du Groupe A jouera le troisième du Groupe C. Pour être franc, mieux vaut ne pas trop se préoccuper de tout ça et laisser les experts s’en charger !

Une fois les 16 équipes qualifiées, on passe à une élimination directe jusqu’en finale, avec 30 minutes de prolongations puis des tirs au but en cas d’égalité (la FIFA a supprimé les règles du But en or et du But en argent en 2004).

Parcours vers la finale de l’Euro Football 2016

Pour atteindre la finale, il faut tout d’abord sortir de poule, à savoir marquer au minimum 4 points. Deux victoires et une égalité sont de bon augure, une victoire et deux égalités devraient vous octroyer la place de meilleur troisième.

Supposons que vous évitiez les gros durs comme l’Allemagne, l’Espagne et la France, alors vous auriez des chances de jouer les quarts de finale. La phase à 16 équipes de l’Euro Football 2016 pourrait être l’une des plus critiquables si les matchs ne sont pas équilibrés (en raison de l’élargissement du tournoi à 24 équipes).

Passez cette étape et vous êtes en quart de finale. La France, l’Allemagne et l’Espagne sont toutes attendues en demi-finale, il ne reste plus qu’à espérer les éviter dans les dernières phases. Si vous parvenez à la demi-finale, vos efforts n’auront pas été vains. Vous aurez besoin d’endurance, de technique et de courage pour accéder à la finale. 

Les critiques du format à 24 équipes

Le principal problème souligné par les parieurs et les experts face à ce format à 24 équipes, c’est qu’il risque d’amoindrir la concurrence. En permettant à huit nations « plus faibles » de se qualifier pour les poules, les matchs déséquilibrés seront plus nombreux. Ainsi on observe des cotes 1X2 totalement inégales dans les groupes.

La beauté d’un championnat à 16 équipes résidait dans le fait qu’il était direct, simple et très disputé. Personne ne peut savoir l'impact qu'auront ces huit nations supplémentaires sur la qualité du football joué, sans parler du plaisir des spectateurs.

Autre problème : l’UEFA a dû élaborer un système compliqué de qualification après les poules, avec seuls quelques troisièmes qui sortiront. Ce n’est carrément pas équitable de se faire éliminer par une nation qui n’est même pas dans votre groupe !

Ces inquiétudes se résorberont sûrement d’elles-mêmes et l’UEFA fera une analyse minutieuse après coup. Cependant, il y a peu de chances de retourner à l’ancien format et la FIFA sera également très attentive. Si le nouveau format fonctionne, alors la FIFA pourrait demander une Coupe du monde à 40 équipes, ce qui compliquerait la tache des pays organisateurs à l’avenir.

Parier sur l’Euro Football 2016