Règles complètes du Live Casino

1 Règles de jeu de la Roulette

1.1 Résumé

La roulette se joue avec une roue contenant trente-sept cases numérotées, et sur laquelle on fait tourner une bille. Lorsque la roue s’arrête, la bille s’arrête dans l’une de ces cases. Le but de la Roulette est d’anticiper dans quelle case la bille s’arrêtera. S’il anticipe le bon numéro, le joueur gagne une prime contre sa mise. L’importance du gain dépend de la valeur de la mise.

Il est possible de placer différents types de pari sur la table de roulette. Chaque type de pari porte sur une certaine plage de numéros, et chaque type a son propre taux de paiement.

1.2 Règles de jeu

Sélectionnez le montant que vous aimeriez miser sur un tour en cliquant avec le bouton gauche de la souris sur un jeton, en le tirant et le plaçant sur les cases choisies de la table de jeu. Pour donner une valeur à une mise qui ne correspond pas à un jeton existant, cliquez tout simplement sur un autre jeton après avoir placé votre jeton précédent.

Par exemple, si vous souhaitez miser 30 euros, vous cliquez sur un jeton de 25 euros puis vous le placez sur la table. Ensuite, cliquez sur un jeton de 5 euros puis déposez-le sur le jeton de 25 euros. Votre mise totale sera affichée dans la fenêtre « mise actuelle ». Vous pouvez répéter votre dernière mise en cliquant sur le bouton « Dernière mise ». Une fois la pose des jetons terminée, vous devez cliquer sur le bouton « Placez votre mise » afin d’enregistrer et de valider vos paris. Si vous faites un pari inférieur à la limite de paris minimum de la table, ou supérieur à la limite de paris maximum, le montant que vous avez misé sera automatiquement refusé par nos serveurs. Il est possible de placer différents types de pari sur la table de roulette. Chaque type de pari comprend une certaine portée de numéros, et chaque type a son propre taux de rapport. Les lignes courtes, de trois numéros chacune, s’appellent des rangées, tandis que les lignes plus longues, de douze numéros chacune, s’appellent des colonnes. Les cinq premiers types de paris sont tous misés sur l’espace numéroté ou sur les lignes entre les cases et sont appelés des paris « intérieurs », tandis que les trois derniers types de paris sont misés sur les cases spéciales en dessous et à gauche du tapis. Ces paris sont appelés des paris « extérieurs ». Les différents types de paris et les gains pour chaque type de mise sont résumés ci-dessous.

1.3 Les différents types de pari de la Roulette

Plein: Placez vos jetons directement sur un seul numéro (y compris le zéro).

Cheval: Placez vos jetons sur la ligne entre deux numéros (autres que le zéro).

Transversale: Placez vos jetons à la fin d’une rangée de numéros. Une transversale comprend trois numéros.

Carré: Placez vos jetons à l’intersection de quatre numéros. Les quatre numéros sont couverts.

Sixain: Placez vos jetons à la fin de deux rangées, sur l’intersection entre les deux. Un « sixain » comprend tous les numéros dans les deux rangées, pour un total de six numéros.

Colonne (ou douzaine): Placez vos jetons sur l’une des cases « 2-1 » à l’extrémité des colonnes, ce qui couvre tous les numéros dans cette colonne, au total douze numéros (le zéro n’est pas couvert par l’une des colonnes).

Douzaine: La pose d’un jeton sur l’une des trois cases « 1e 12 », « 2e 12 » ou « 3e 12 » comprend les douze numéros dans l’ordre des numéros, de 1 à 36.

Rouge/Noir, Pair/Impair, 1 à 18 / 19 à 36: La pose d’un jeton sur l’une de ces six cases se rapporte aux 18 numéros du tapis, tel que décrit dans cette case (le zéro n’est pas couvert par l’une de ces cases). Chaque case comporte dix-huit numéros.

Lorsqu’un tour est terminé, le numéro gagnant s’allume sur la table avec une couleur marquée.

1.4 Gains

1 numéro - 35 à 1
2 numéros - 17 à 1
3 numéros - 11 à 1
4 numéros - 8 à 1
6 numéros - 5 à 1
12 numéros - 2 à 1
18 numéros - 1 à 1

1.5 Conversation en temps réel

Pour commencer à converser, cliquez sur la barre blanche dans la boîte de conversation dans l’angle en haut à gauche de l’écran de jeu. Vous pouvez converser avec les autres joueurs à table en tapant un message dans la barre blanche et en cliquant sur « Envoyer ». Votre message et ceux des autres joueurs s’afficheront en haut de la fenêtre de jeu. Nous vous prions de ne pas utiliser un langage, ou discuter de sujets, que les autres joueurs pourront trouver offensants. Le non-respect de cette règle peut conduire au blocage de votre compte par notre équipe d’assistance. Si vous pensez qu’une personne est en infraction avec cette règle, nous vous remercions d’envoyer un e-mail à notre service clients.

2 Règles de jeu du Blackjack

2.1 Définitions

Blackjack: n as et une carte supplémentaire dont la valeur en points est de dix, donnés comme premières cartes à un joueur ou au donneur.

« Total rigide » ou « Total de points rigide »: Le total des points d’une main ne comprenant pas d’as ou qui comporte des as comptés chacun avec une valeur de un.

Carte complète: Carte distribuée face cachée au donneur et qui reste cachée jusqu’à ce que les autres joueurs aient reçu toutes les cartes demandées.

Tapis: le feutre, toile ou autre matériau qui couvre l’espace de jeu de la table de Blackjack.

« Total souple » ou « Total de points souple »: Le total des points d’une main contenant un ou plusieurs as, compté(s) à une valeur de onze.

2.2 Caractéristiques des tables de Blackjack

Le Blackjack se joue sur une table ronde standard de 1 450 x 800 mm, offrant un maximum de 7 places pour les joueurs d’un côté, et une place pour le donneur de l’autre côté.

Une table de Blackjack doit avoir un « rack de défausse ». Les tables ne sont pas équipées d’un mécanisme « no peek ». Les scanneurs de carte sont utilisés comme alternative à un mécanisme « no peek ». S’il y a plusieurs tables de Blackjack, celles-ci doivent comporter un numéro d’identification, attribué par le casino, et indiqué sur la surface de la table ou sur un accessoire.

Les messages suivants apparaîtront, soit sur le tapis, soit sur la table elle-même, clairement visible pour chaque joueur à la table:

  1. Un des messages suivants, sous cette forme : « le donneur doit tirer jusqu’à 16 et rester sur tous les 17 » ou « le donneur doit tirer jusqu’à un 17 souple ».
  2. « Blackjack paie 3 à 2 » (remplacer les chances supérieures), et « Assurance paie 2 à 1 » (remplace chances supérieures et limitation de l’assurance).

2.3 Les règles de jeu doivent indiquer ce qui suit:

  1. Les limites minimums et maximums des mises, et, le cas échéant, les limites minimums et maximums dans des circonstances particulières.
  2. Le cas échéant, d’éventuelles limitations sur un doublement vers le bas.
  3. Le cas échéant, d’éventuelles limitations sur les as à partager ou le nombre de cartes pouvant être tirées pour partager des as.
  4. Le cas échéant, un schéma ou rapport de paiement particulier.

2.4 Le « sabot », le « rack de défausse »

, et tout autre appareil, doivent être contrôlés tous les jours avant que les cartes y soient placées afin de vérifier leur bon état, leur parfait fonctionnent, et s’ils n’ont pas été soumis à un aléa pouvant influencer l’intégrité du jeu.

2.5 Cartes

Les valeurs des différentes cartes sont:

  1. Les cartes de 2 à 10 ont leur valeur nominale;
  2. Un valet, dame ou roi a une valeur de 10; et
  3. Un as peut avoir la valeur de 1 ou de 11. Si, avec une valeur de 11, le total de la main du joueur ou du donneur dépasse 21, sa valeur sera de un.
  4. Un paquet de cartes de Blackjack standard contient 52 cartes de quatre couleurs (cœur, carreau, trèfle et pique), dont chaque couleur comporte des cartes numériques de 2 à 10 et un valet (V), une dame (D), un roi (R) et un as (A).

2.6 Miser

2.6.1 Généralités

Avant la distribution de la première carte, le joueur doit placer une mise. Les mises doivent être payées comme paris gagnants dans l’un des cas suivants:

  1. Lorsque la somme des cartes du joueur est inférieure à 21 et que la somme des cartes du donneur est supérieure à 21;
  2. Lorsque la somme des cartes du joueur est supérieure à la somme des cartes du donneur, et que la somme des cartes ni du joueur, ni du donneur, ne dépasse 21; ou 
  3. Lorsque le joueur fait Blackjack et le donneur non;
  4. Les mises sont perdues lorsque le joueur n’a pas de main gagnante, sauf si la valeur de la main du joueur est égale à la valeur de la main du donneur. Le donneur rassemble toutes les mises perdues, sauf en cas d’irrégularités.

Sauf dans le cas d’un partage de paires, de doublement vers le bas, ou lorsqu’une mise assurance est placée, une mise ne peut être augmentée, baissée ou retirée après la distribution de la première carte. Toutes les mises du Blackjack doivent être effectuées conformément au logiciel de jeu et avec les fonds disponibles des joueurs.

Aucune mise n’est acceptée, augmentée ou annulée par le système une fois que le minuteur indique que le temps pour placer des mises est écoulé. A ce stade, le donneur indiquera « plus de paris », et aucun pari ne pourra plus être placé. « Plus de paris » sera annoncé quand la première carte est tirée du sabot.

Une fois la dernière carte scannée et le résultat du tour annoncé par le donneur, les mises sur la table sont traitées automatiquement ; toutes les mises perdantes sont ramassées et les mises gagnantes sont payées.

  1. Les mises minimums et maximums autorisées sont indiquées sur l’écran du jeu.
  2. Chaque joueur est responsable du placement correct de sa mise ou de ses mises.
  3. Une mise peut être refusée par le système avant la distribution des cartes, pour un retard de placement, une non-conformité aux conditions minimales ou maximales, ou pour la non-communication avec le serveur de jeu.

2.6.2 Exceptions

Une mise est annulée et sera remboursée au joueur lorsque la somme des valeurs des cartes du joueur est égale à la somme des valeurs des cartes du donneur, ou lorsque le donneur et le joueur font Blackjack tous les deux. La mise du joueur est perdue lorsque le donneur fait Blackjack et que la somme des valeurs des cartes du joueur est 21, et non pas Blackjack. La mise d’un joueur est perdue lorsque les valeurs, tant des cartes du joueur que du donneur, dépassent 21.

2.6.3 Paiement des mises

  1. Les mises gagnantes sont payées avec un rapport d’au moins 1-1, à l’exception du Blackjack qui est payé avec un rapport d’au moins 3-2.
  2. Lorsque le donneur et le joueur ont une même main, on parle de « push », autrement dit ni gain ni perte.
  3. Lorsque le joueur a une main totalisant plus de 21, il perd sa mise.

2.6.4 Traitement des mises

Lorsqu’une mise sur la « ligne d’assurance » ou une mise pour doubler vers le bas, ou un pari de partager des paires, est confirmé par le logiciel de jeu, aucun joueur n’a le droit d’enlever ou de changer la mise jusqu’à ce que la main du joueur soit traitée par le logiciel.

2.6.5 « Pari d’assurance »

Si la première carte du donneur est un as, le joueur peut faire un « pari d’assurance » qui sera gagnant si la carte cachée du donneur est un roi, dame, valet ou dix, et qui perdra si cette carte cachée est un as, un deux, un trois, un quatre, un cinq, un six, un sept, un huit ou un neuf. Un « pari d’assurance » est fait en plaçant une mise qui ne dépasse pas la moitié du montant misé initialement. Un joueur peut miser un montant représentant plus de la moitié de la mise initiale vers une unité suivante qui peut être misée lorsque, à cause de la valeur inférieure des jetons, il est impossible de miser la moitié de la mise initiale.

Les « paris d’assurance » doivent être placés immédiatement après la distribution de la seconde carte à chaque joueur, une fois que la carte du donneur est dévoilée, et avant la distribution de cartes supplémentaires au donneur, après la seconde carte.

Tous les paris d’assurance gagnants doivent être payés avec un rapport de 2-1. Tous les paris perdants doivent être immédiatement ramassés par le logiciel après vérification de la carte cachée du donneur, pour un éventuel Blackjack.

2.6.6 Doublement

Un joueur peut doubler sa propre main pour pouvoir placer une mise supplémentaire qui ne dépasse pas sa mise initiale, sur les deux premières cartes distribuées au joueur, ou les deux premières cartes de paires identiques quelconques. Une seule carte supplémentaire pourra être distribuée pour la main que le joueur souhaite doubler. Si un donneur obtient Blackjack après le doublement du joueur, il ne ramassera que le montant de la mise initiale du joueur, et non pas le montant supplémentaire misé pour le doublement.

2.6.7 Paires partagées

Si les deux premières cartes distribuées à un joueur sont identiques en valeur, le joueur peut partager la main en deux mains séparées en plaçant sur la seconde main une mise identique à la mise originale. Lorsqu’un joueur partage les paires, le donneur doit distribuer une seconde carte à la première main du joueur et tous les choix quant à cette première main doivent être effectués avant que le donneur ne distribue des cartes à la seconde main. Après la distribution d’une carte supplémentaire à une paire partagée, le joueur a les options suivantes : rester, tirer ou doubler vers le bas. Un joueur n’a pas le droit de partager une paire, y compris une paire d’as. Si le joueur partageait les as, une seule carte sera distribuée pour chaque as. Dans le cas où les as sont partagés et que le joueur reçoit une seconde carte avec une valeur de 10, celle-ci comptera comme 21 et non pas comme Blackjack.

2.7 Cartes et triche

2.7.1 Vérification et présentation des cartes

Inspection et présentation des cartes

Après réception des cartes, le donneur doit trier les cartes et les inspecter. Le donneur doit vérifier que les paquets sont entiers, qu’il ne manque aucune carte, qu’il n’y a ni éraflure ni marques.

Le donneur doit étaler les cartes sur la table, dans l’ordre et avec la face vers le haut, de manière à pouvoir identifier chaque carte. Ce processus est enregistré.

Le donneur doit inspecter les cartes, les présenter, les battre, puis les poser dans le sabot, s’il y en a, sur la table de Blackjack sur laquelle les cartes seront distribuées.

Chaque fois que les cartes sont enlevées de la table, puis transférées à une autre table pour être jouées, le donneur doit à nouveau vérifier et présenter les cartes comme décrit ci-dessus.

2.7.2 Couper et réarranger

Après la présentation et l’inspection des cartes, le donneur doit poser les cartes face vers le haut, les couper, les battre, puis les poser.

Une fois que chaque pile a été coupée, le donneur doit réarranger les cartes, afin de les mélanger de manière aléatoire. Un réarrangement des cartes doit avoir lieu lors de la fermeture de la main dans laquelle la carte de coupe est choisie.

Le Casino détermine lui-même à quel moment le donneur peut à nouveau battre les cartes après la fermeture de la main.

2.7.3 Coupe des cartes

Une fois les cartes battues, le donneur doit les couper lui-même.

  1. Les cartes sont coupées en posant la « carte de coupe » dans la pile de cartes.
  2. Après la pose de la « carte de coupe », le donneur doit insérer toutes les cartes se trouvant avant la « carte de coupe » à la fin de la pile de cartes.
  3. Dans le cas où un « sabot de distribution » est utilisé, la « carte de coupe » doit être insérée à l'endroit souhaité par le joueur, et les cartes doivent alors être placées dans le sabot de distribution avant le début du jeu.
  4. La « carte de coupe » doit être placée dans une pile de cartes à l’arrière du sabot de distribution.

2.7.4 Distribution des cartes

Les cartes peuvent être distribuées à partir d’un « sabot de distribution » qui se situe sur la table, à gauche du donneur. Un donneur doit prendre les cartes du « sabot de distribution » et les poser à l’endroit approprié.

Au début de chaque tour, le donneur doit distribuer les cartes dans l’ordre suivant, à commencer par le premier joueur à sa gauche puis autour de la table dans le sens horaire:

  1. Une carte à chaque joueur qui a placé une mise, face vers le haut;
  2. Une carte face contre la table, ou face vers le haut, au donneur;
  3. Une seconde carte à chaque joueur qui a placé une mise, face vers le haut; et
  4. une seconde carte face contre la table au donneur.

2.7.5 Supprimer des cartes du jeu

Le Casino peut décider que le donneur doit supprimer une ou plusieurs cartes du jeu. Un nouveau donneur à la table peut également supprimer une ou plusieurs cartes avant de distribuer les cartes aux joueurs. Le Casino peut décider que les cartes supprimées soient montrées sur demande.

Des cartes seront supprimées dans les cas suivants:

  1. Lorsque les cartes sont battues, six cartes sont supprimées;
  2. Dans le cas d’erreurs de jeu, trois cartes peuvent être supprimées;

2.7.6 Le jeu

  1. Une fois que deux cartes ont été distribuées à chaque joueur et au donneur, chaque joueur doit doubler, partager ses cartes, rester, ou assurer sa mise.
  2. Un joueur doit faire connaître son intention en sélectionnant la bonne option sur son ordinateur, via le logiciel de jeu.
  3. Le donneur doit attendre le signal du logiciel indiquant l’intention du joueur avant de distribuer des cartes supplémentaires au joueur ou avant de passer au joueur suivant, sauf si le joueur a un total de 21. Dans ce cas, le logiciel informera le donneur de passer au joueur suivant. S’il n’y a aucune réaction de la part du joueur, ou si le temps de réaction du joueur est limité, le donneur passera au joueur suivant sur indication du logiciel sans que le joueur précédent n’ait entrepris d’action.

2.7.7 Ramassage des cartes

À la fin d’un tour, toutes les cartes doivent être ramassées par le donneur. Chaque donneur doit ramasser les cartes de manière logique, dans un seul sens. Le donneur doit d’abord ramasser ses propres cartes, et les utiliser pour ramasser les cartes des joueurs, qui sont ajoutées à la pile de cartes dans la main du donneur, dans le sens contraire de celui de la distribution des cartes, soit de droite à gauche, de manière à ce que les cartes du donneur se trouvent en dessous de la pile lorsqu’elles sont placées dans le rack de défausse. Une fois les cartes ramassées, toutes les cartes des joueurs et du donneur doivent être placées dans le rack de défausse.

2.7.8 La « carte cachée » du donneur

Le donneur ne doit ni regarder, ni divulguer ou permettre la divulgation de la face de sa « carte cachée » jusqu’à ce que toutes les cartes demandées par les joueurs leur aient été distribuées, excepté dans le cas où la carte ouverte du donneur est un as. Dans ce cas, le logiciel offrira la possibilité aux joueurs de s’assurer. Une fois le temps imparti écoulé, le logiciel signalera au donneur de vérifier si sa « carte couverte » forme un Blackjack. 

2.8 Actions interdites

2.8.1
Aucune autre personne, ni le Casino, est en droit d’enlever, ajouter ou changer des cartes, sauf si autorisé, et aucun donneur ou employé du Casino ne doit autoriser une autre personne à ce faire.

2.8.2
Le donneur ne regardera pas une carte avant la distribution de celle-ci, ni ne la montrera à une autre personne.

2.8.3
Aucun donneur donnera des conseils à un joueur sur la stratégie de jeu, ni ne fera des recommandations sur la manière de jouer une certaine main tant que le joueur a encore des mises placées pour la main en question.

2.8.4 Tirage de cartes supplémentaires pour les joueurs ou donneurs

Un joueur peut tirer une carte supplémentaire si le nombre total des cartes (point rigide) est inférieur à 21. Un joueur qui fait Blackjack ou qui a un nombre total (total souple) de 21, ne peut pas tirer de carte supplémentaire.

Le donneur doit tirer des cartes supplémentaires pour sa propre main, comme indiqué par le logiciel, jusqu’à atteindre un total de 17 ou plus.

Le donneur ne doit pas tirer de cartes supplémentaires pour sa propre main, quel que soit le nombre de points, si les mains des autres joueurs ont déjà été déterminées et que le nombre de points du donneur n’aura aucun effet sur le résultat. 

2.8.5
Le joueur ne peut placer de mise sur une seule main par compte.

2.9 Fonctions spéciales

2.9.1 « Pari après Blackjack »

Cette possibilité permet à plusieurs joueurs du jeu de gagner, même s’ils ne font pas partie des 7 personnes de la table. Cette option permet aux joueurs de parier sur une même main de Blackjack. Pendant qu’un joueur vérifie la main, les autres joueurs peuvent placer des paris après lui. Ils seront payés lorsque le joueur qui gère la main gagne. 

2.9.2 Règles générales:

  • Les joueurs peuvent miser sur n’importe quelle main déjà gérée par un autre joueur.
  • Les joueurs peuvent miser tant qu’il y a un ou plusieurs joueurs à la table qui joue(nt).
  • Cette possibilité n’est pas disponible aux joueurs qui jouent déjà à une table.
  • Cette possibilité permet aux joueurs de placer des paris jusqu’à apparition du message « plus de paris ».
  • Ces paris sont envoyés automatiquement (pas de bouton de confirmation).
  • Il n’y a pas de limitation au nombre de joueurs qui peuvent placer de tels paris.
  • Seul le joueur assis, et jouant, à la table peut prendre des décisions comme doubler, partager et assurer.
  • Tous les joueurs qui placent ces paris seront assurés.
  • Il n’existe pas de conversation en direct pour ces joueurs.
  • Les joueurs qui placent ces paris ont deux options:

                  o Doubler (après partage ou doublement du véritable joueur)
                  o Ne pas doubler

Lorsque le joueur décide de doubler les paris, il doit automatiquement suivre les actions du véritable joueur (doubler et partager).

Lorsque le joueur décide de ne pas doubler les paris et que le véritable joueur partage, la main droite du véritable joueur sera considérée comme la seule main du joueur.

Si le joueur quitte le jeu, puis revient plus tard, en démarrant une nouvelle session, le résultat sera enregistré pour la nouvelle session. 

3 Règles de jeu du Baccarat

3.1 Résumé

Le Baccarat est un jeu de carte qui se joue avec 8 paquets de 52 cartes. 

Deux mains sont distribuées au Baccarat : celle du banquier et celle du joueur. Avant chaque jeu, le joueur mise sur la main (joueur ou banquier) dont le total s’approchera le plus de 9. Le joueur peut également miser sur une égalité de jeu.

3.2 Règles de jeu

Sélectionnez le montant que vous aimeriez miser sur une certaine main en cliquant avec le bouton gauche de la souris sur un jeton, en le tirant et en le plaçant sur la partie « joueur », « Banquier » ou « Égalité » de la table de jeu.

Sélectionnez le montant que vous aimeriez miser sur une certaine main en cliquant avec le bouton gauche de la souris sur un jeton, en le tirant et le plaçant sur les bonnes cases de la table de jeu (« joueur », « Banquier » ou « Égalité »). Pour donner un nom à une mise qui ne correspond pas à un jeton existant, cliquez tout simplement sur le nom d’un autre jeton après avoir placé votre jeton précédent. Par exemple, si vous souhaitez miser 30 euros, vous cliquez sur un jeton de 25 euros puis vous le placez sur la table. Ensuite, cliquez sur le jeton de 5 euros puis déposez-le sur le jeton de 25 euros. Votre mise totale sera affichée dans la fenêtre « mise actuelle ».

Vous pouvez répéter votre dernière mise en cliquant sur le bouton « Dernier pari ». Une fois le déplacement et la pose des jetons terminée, vous devez cliquer sur le bouton « Placer le pari » afin d’enregistrer et de valider vos paris. Si vous faites un pari inférieur à la limite de mise minimum de la table, ou supérieur à la limite de paris maximum, le montant que vous avez misé sera automatiquement refusé par nos serveurs. Une fois que chaque joueur aura appuyé sur le bouton « Placez vos paris » et/ou que le temps imparti est écoulé, deux cartes sont distribuées au joueur et au banquier.

Tous les dix et les cartes à figure ont une valeur de 0, les as ont une valeur de 1, et toutes les autres cartes ont leur valeur nominale. Si la valeur des cartes dépasse 9, la valeur est adaptée en déduisant une valeur de 10 de la valeur totale.

Exemple:
Main + Main = Total
9 + 7 = 16 = 6
5 + 5 + 5 = 15 = 5
10 + 9 = 19 = 9 « Normal »

Une fois les premières 2 cartes distribuées au joueur et au banquier, une troisième carte peut être distribuée mais le joueur ne peut pas la demander. Toutes les cartes supplémentaires sont soumises à la règle de la « 3e carte ». Aucune main ne peut recevoir plus de 3 cartes.

Lorsque le joueur et le banquier ont la même valeur totale, il est question d’une égalité, et tous les autres paris (autres que l’égalité) sont déclaré nuls. Si la valeur des cartes du joueur ou du banquier est 8 ou 9 après la distribution de 2 cartes, aucune autre carte ne sera distribuée.

Si la valeur des cartes, après distribution de 2 cartes, est de 0 à 7 dans les deux mains, elles seront toutes deux tirées sur la base de la règle de la « 3e carte ».

3.3 Règle de la « 3e carte »

Le joueur reçoit automatiquement une troisième carte dans le jeu de Baccarat lorsque:
- La valeur en points des deux premières cartes: 

  • 0 – 1 – 2 - 3 – 4 – 5 Tire une carte
  • 6 – 7 Passe
  • 8 – 9 « Main naturelle », aucune autre carte n’est tirée

Le Banquier reçoit automatiquement une troisième carte dans le jeu de Baccarat lorsque:
- La valeur en points des deux premières cartes: 

  • 0 –2 Tire une carte
  • 3-6 La troisième carte du joueur détermine s’il tire une carte ou passe
  • 7 Passe
  • 8 – 9 « Main naturelle », aucune autre carte n’est tirée

Lorsque la décision concernant une troisième carte dépend de la troisième carte tirée par le joueur, les règles suivantes sont appliquées:

Valeur des cartes du Banquier - Le Banquier tire si le joueur a - Le Banquier ne tire pas si le joueur a:
3                             1-2-3-4-5-6-7-9-0                       8
4                             2-3-4-5-6-7                                  0,1,8,9
5                             4-5-6-7                                         0-1-2-3-8-9
6                             6-7                                                0-1-2-3-4-5-8-9
7                             Passe                                             Passe
8-9 « Naturel »        Passe                                             Passe

Si le joueur a deux cartes (6, 7), la main de deux cartes du banquier avec un total de 3, 4, 5, doit tirer et la main du banquier doit rester à un total de 6.

3.3.1 Rapports de gain:

  • La mise d’une main de joueur gagnante: 1 - 1
  • La mise d’une main de banquier gagnante: 95 - 1
  • Une égalité gagnante: 8 - 1

3.4 Conversation en temps réel

Pour participer à la conversation, vous devez sélectionner la barre blanche dans la boîte de conversation, dans l’angle à gauche en bas de l’écran. Vous pouvez converser avec les autres personnes à table en tapant un message dans la barre blanche et en cliquant sur Envoyer.

Votre message et ceux des autres s’afficheront en haut de l’écran. Nous vous demandons de ne pas utiliser un langage, ou de parler de sujets, offensants. Si vous êtes incapable de vous y tenir, votre compte peut être bloqué. Si vous estimez qu’une personne viole cette règle, veuillez le signaler à nos services par e-mail.